Terminaison des prénoms …

Accueil Forums Discussion … en français Terminaison des prénoms …

Ce sujet a 4 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Obiwan Obiwan, il y a 11 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #3197
    Obiwan
    Obiwan
    Participant

    Bonjour,

    (Je ne sais si je suis dans la bonne rubrique pour ouvrir ce topic ? ? ?)

    Petite question très théorique :
    M’occupant de généalogie, je me demande quelles sont les nuances des significations des prénoms, suivant que leurs terminaisons soient en : « us » – « is » – « a » .

    Je remarque que la majorité des masculins se terminent par « us », et les féminins par « a » (dans les années 1800 à 1900).

    Alors pourquoi la terminaison en « is » est-elle employée dans de rares cas ? :
    Theophilis (au lieu Theophilus)
    Mathildis (au lieu Mathilda) Etc …

    Merci d’avance de vos Lumières.
    Obiwan.

    #17426
    André
    André
    Participant

    Bonjour,

    Je ne saisis pas la question. Au 19° siècle, on donnait aux enfants des prénoms comme “Theophilus” ou “Mathilda” ???

    #17427
    Obiwan
    Obiwan
    Participant

    Bonjour DD.

    Oui, entre 1800 et 1900 principalement, les prénoms à l’état civil étaient inscrit soit en latin, soit en français (soit dans le nord de la Belgique, plus tardivement en flamand).
    Dans les registres paroissiaux (registres des églises catholiques), lors des baptèmes, mariages, et décès, tous les prénoms étaient inscrit en latin.

    Exemples de prénoms (presque toujours multiples):

    Silvina Maria Sylvia
    Elodia Virginia Maria
    Maria Anna Dominica
    Adrianus Florentinus Alexius
    Alphonsus Laurentinus Augustinus
    Clementina Maria Adelina
    Cyrillus Ludovicus Joannes
    Dyonisius Augustinus

    Mathilda Augustina Maria
    Mathildis Magdalena Josephina Elisa

    Theophilus Bernardus Alphonsus
    Theophilis Evaristus Augustinus

    Etc … etc …

    Je me demande donc si il y a une signification (ou symbolique) à mettre la terminaison “is” à la place de l’habituelle “us” et “a” ?
    J’ai très rarement trouvé cette terminaison “is“.

    Vu que phonétiquement il n’y a pas moyen de confondre le “i” d’avec le “u” ou le “a“, cela devait donc être intentionnel au moment de la transcription.
    Je parle de cas certains, c’est à dire où l’écriture manuscrite de l’époque ne peut pas porter à confusion sur les lettres écrites !

    Auriez-vous une idée sur ce sujet ?

    Merci d’avance.

    #17428
    André
    André
    Participant

    Bonsoir,

    Je ne suis pas compétent pour véritablement répondre à cette question. J’ai juste trouvé :

    – que Theophilis est une transcription latine du nom grec Θεοφίλης (voir : http://www.info-grece.com/prenom/theophilis)
    – et que Θεοφίλης est une variante du nom grec Θεόφιλος (voir : http://www.info-grece.com/prenom/theofilis-0)

    Comme ce Saint Théophile (martyr en 249) vivait à Alexandrie, on peut supposer qu’il était d’origine grecque et qu’il s’appelait bien Theophilis ; un grécisant pourrait peut-être vous dire laquelle des deux formes (en -is ou en -os) était la plus commune au 3° siècle.

    Par ailleurs, la latinisation de Theophilis (ou de Theophilos) donne Theophilus, qui est la forme la plus couramment employée par l’église catholique pour désigner Saint Théophile en latin.

    On peut donc supposer (pure conjecture) que certains prêtres (?) inscrivant les noms dans les registres étaient plus puristes parce qu’ils connaissaient le grec (à la différence du commun des ecclésiastiques qui ne connaissaient que le latin), et qu’ils ont préféré par conséquent utiliser la forme grecque originelle… Comme la connaissance des textes grecs anciens ne devait pas être très répandue, cela expliquerait la rareté de la terminaison en -is.

    En ce qui concerne la variante Mathildis/Mathilda, je ne sais pas ; il est juste évident que Mathilda est la forme latinisée usuelle ; ensuite, quelques consultations rapides d’un moteur de recherche bien connu montre que cette Sainte Mathilde est aussi orthographiée Mathildis :

    Il y a une référence ici : https://www.bartleby.com/210/3/141.html et quelques autres en cherchant “sainte mathildis“.

    Par contre, dans ce cas, je ne vois pas pourquoi le nom est écrit avec une terminaison -is… peut-être une déformation germanique ? Dans ce cas, quelques ecclésiastiques très érudits auraient préféré utiliser le prénom germanisé…

    Je ne peux en dire plus et si d’autres membres du forum ne vous répondent pas plus en détail, je vous souhaite de bonnes recherches.

    #17429
    Obiwan
    Obiwan
    Participant

    Bonjour,

    Je vous remercie beaucoup de votre réponse, DD.

    J’avais pensé à une forme de “sublimation” de la personne, comme si on voulait dire “le plus grand” ou quelque chose du genre … … …

    Suffixes et préfixes … … …
    Les mystères et arcanes linguistiques et théologiques … ;)

    Bonne journée.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.