Les insultes de Catulle et autres graffitis pleins de poésie…

Accueil Forums Suggestion d’insultes Les insultes de Catulle et autres graffitis pleins de poésie…

Ce sujet a 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Nico Nico, il y a 9 ans et 4 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #2356
    Cellibos
    Cellibos
    Participant

    J’avais à la fac un prof d’histoire romaine spécialisé dans la Damnatio mémoriae et autres formes d’outrages au souvenir ou à la fama d’un personnage et nous avions listé une bonne série d’insultes présentent sur des murs, des céramiques ou bien entendu les textes des Anciens.

    Je ne sais pas si ce thème a déjà été abordé, mais voici quelques occurrences:

    – sur le pied d’un vase à boire (Rome, IVe siècle après JC): Pedicabo ego vos (Je vous enc***)
    – sur un mur de soubassement de Delphes (IIe siècle avant JC, en grec): Zirtos katapougôn (Zirtos est un encu**)
    – dans Catulle, lettre à Furi et Aurelien: “Aureli pathice ” = Aurélien est un suceur de *** et “irrumabo” traduit en anglais par “fuck-face you”.

    #12370
    Nico
    Nico
    Participant

    😆 😆 😆 Génial !! Des insultes authentiques !!! Merci ! Vous en avez d’autres ?

    Je propose qu’on poste un article intitulé “insultes authentiques” à votre pseudo.

    #12371
    Geoffroy
    Geoffroy
    Participant
    #12372
    Nico
    Nico
    Participant

    Bah ils s’amusent les profs :)

    #12373
    Cellibos
    Cellibos
    Participant

    Je vais essayer d’en retrouver car dans mes cours je n’ai plus que des noms d’auteurs et d’œuvres où on trouve des insultes.
    J’ai déjà retrouvé cela:

    Dans le Pseudolus de Plaute: http://books.google.fr/books?id=cekNAAAAYAAJ&lpg=PA73&ots=qIv5gA-R7N&dq=plaute%20pseudolus%20insultes&pg=PA73#v=onepage&q&f=false

    Quote:
    {Cal.} Pseudole, adsiste altrim secus atque onera hunc maledictis.
    {Ps.} Licet. numquam ad praetorem aeque cursim curram, ut emittar manu.
    {Cal.} Ingere mala multa. {Ps.} Iam ego te differam dictis meis. impudice.
    {Bal.} Itast. {Cal.} Sceleste. {Bal.} Dicis vera. {Ps.} Verbero.
    {Bal.} Quippini? {Cal.} Bustirape. {Bal.} Certo. {Ps.} Furcifer. {Bal.} Factum optume.
    {Cal.} Sociofraude. {Bal.} Sunt mea istaec. {Ps.} Parricida. {Bal.} Perge tu.
    {Cal.} Sacrilege. {Bal.} Fateor. {Ps.} Periure. {Bal.} Vetera vaticinamini.
    {Cal.} Legirupa. {Bal.} Valide. {Ps.} Permities adulescentum. {Bal.} Acerrume
    . {Cal.} Fur. {Bal.} Babae. {Ps.} Fugitive. {Bal.} Bombax. {Cal.} Fraus populi. {Bal.} Planissume.
    {Ps.} Fraudulente. {Cal.} Impure. {Ps.} Leno. {Cal.} Caenum. {Bal.} Cantores probos.
    {Cal.} Verberavisti patrem atque matrem. {Bal.} Atque occidi quoque, potius quam cibum praehiberem: num peccavi quippiam?
    {Ps.} In pertusum ingerimus dicta dolium, operam ludimus.
    {Bal.} Numquid aliud etiam voltis dicere? {Cal.} Ecquid te pudet?
    {Bal.} Ten, amatorem esse inventum inanem quasi cassam nucem? verum quamquam multa malaque dicta dixistis mihi, nisi mihi hodie attulerit miles quinque quas debet minas, sicut haec est praestituta summa ei argento dies, si id non adfert, posse opinor facere me officium meum.

    Et un proverbe sur un mur de Pompéi: seni supino colei culum tegunt ( quand un vieillard git à terre, ses couilles recouvrent son trou du cul”

    Un avis politique su un autre mur: « Regulus suce » – Regulus et un enfoiré

    Un avis sur une prositutuée à Pompéi: Rest(it)utus [dicit]Restetuta pone tunica(m) rogo redes pilosa(m) co(nnum) (Restitutus dit :« Restituta, enlève ta tunique,s’il te plaît, et reviens-nous
    avec ta chatte poilu (sic) [à l’air].

    Allez et une dernière non-antique pour finir:
    Mater tua tam obesa est ut cum Romae est urbs habet octo colles

    #12374
    Nico
    Nico
    Participant

    😆 J’en poste quelques unes, merci pour ces renseignements ;)

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.