Les masses PAF (2)

Phrase Originale: Narrateur- Les publicités Naheulbeuk ! Eh ben. Orque 1- Hé, salut ! Orque 2- Taflaka ! Orque 1- Hé, tu sais ton sanglier de combat que je devais garder. Orque 2- Quoi ? Orque 1- Eh ben… Je l’avais mal attaché alors, heu, il s’est enfui. Orque 2- Oh ! Quel fils de chacal putride ! Orque 1- Ouais, heu. Je suis désolé ! Orque 2- Hé ! Toi ! Files moi ta masse ! Orque 2- Merci. Orque 1- Olà , oh. Attends. Si ca se trouve il a… Orque 2- Ta gueule ! Narrateur- Une masse PAF! à  la main, c’est une solution de bourrin ! Narrateurs- Les masses PAF! Traduction Latine : Narrator- Contiones Naheulbeuki ! Heus, bonum. Orcus 1- Heum, ave ! Orcus 2- Taflaka ! Orcus 1- Heus, aprem certaminis tuum quem custodire debebam meministi. Orcus 2- Quid ? Orcus 1- Heus bonum… Eum male ligaveram itaque, heus, defugiat. Orcus 2- Oh ! Qui canis putris filium ! ou Qui canis filium putrem ! Orcus 1- Sic, heus. In luctu jaceo ! Orcus 2- Heus ! Tu ! Malleum tuum mihi da. Orcus 2- Tibi gratias ago. Orcus 1- Olà , oh. Exspecta. Forsitan… Orcus 2- Tace ! Narrator- Malleus PAF! in manu, pecudis solutio est ! Narratores- Mallei PAF! Vocabulaire et grammaire: aper, pri, m = sanglier memini, isse = se souvenir ligo, as, are = fixer à  qqch par une corde, une chaîne defugio, is, ere, fugi = fuir précipitament, s’enfuir puter, tris, tre = putréfié in luctu jacere = être désolé pecus, udis, f = une (bête) brute

Le Donjon de Naheulbeuk, Episode 01

Phrase Originale: Le Donjon de Naheulbeuk – Episode 01 – La Communauté. [Musique] : Ambiance médiévale calme. Le Ranger : Et merde, on se les gèle ici… Tiens, voilà  quelqu’un. Le Ranger : Salut, tu viens pour l’aventure ? Le Nain : Hé ouais ! Je suis le Nain ! Le Ranger : Ca se voit. Le Nain : Et ça, c’est le donjon ? Le Ranger : Effectivement. C’est le donjon de Naheulbeuk. Le Nain : Il a pas l’air terrible ! Le Ranger : Faut pas s’y fier, car personne n’en est ressorti ! Le Nain : Ah bon ? Le Ranger : Faut dire aussi que personne n’y est entré. L’Elfe : Bonjour, bonjour ! Le Ranger : Ah ! Voilà  l’Elfe ! L’Elfe : Et oui c’est moi, mais qui est ce petit personnage ? Le Nain : Je suis un Nain, connasse ! L’Elfe : Un Nain ? Mais quelle horreur ! Le Nain : Mais ta gueule… Le Ranger : S’il vous plaît, ne commencez pas à  vous battre ! [Baston Orale] : L’Elfe : Mais ouais ! Tu fais chier … Le Nain : Mais ouais c’est ça… allez… L’Elfe : Non mais vraiment t’es… t’es trop con toi, allez… Le Nain : Ouais, ouais, ouais c’est ça, ta gueule ! L’Elfe : T’es… t’es stupide ! Le Nain : Tu fais chier, merde ! Le Ranger : Et voilà , c’est déjà  le bordel ! VOS GUEULES ! Le Ranger : Y’a un mec bizarre qui s’approche. Le Voleur : Salut à  vous, belle compagnie. Vous m’attendiez ? Le Ranger : Tu viens pour le donjon ? Le Voleur : Certes. Je suis le Voleur. L’Elfe : Oh, un monstre ! L’Ogre : Gotfeurdom ! La Magicienne : Salut ! Kof kofff… Le Ranger : Ah, mais qui voilà  donc ? La Magicienne : Je suis la Magicienne, et voilà  l’Ogre. L’Ogre : Zog zog. Le Nain : Mais on comprend rien quand il parle ! La Magicienne : Je vous ferai la traduction. Le Ranger : J’espère bien ! Le Barbare : Salut ! Le Voleur : Tiens donc, un Paysan ! Le Barbare : Chuis un Barbare ! Le Voleur : Aucune différence ! Barbare : Weuah ! [Bruit] : Le Barbare frappe le Voleur. Le Ranger : Je crois que c’est ça la différence. Le Voleur : Mais il est con… Le Barbare : Tarlouze ! [Bruit] : Le Barbare donne une baffe au Voleur. Le Ranger : Bon alors est-ce que vous avez bien tous votre équipement ? Le Nain : Mais bien sûr qu’on a notre équipement ! Le Ranger : Est-ce que vous avez des torches… Le Nain : Mais bien sûr qu’on a des torches ! Le Ranger : De quoi manger… Le Nain : Mais ouais, on a pris à  manger ! Le Ranger : Est-ce que vous avez à  boire et… Le Nain : Mais bien sûr qu’on a de la boisson ! Le Ranger : Est-ce que vous avez vos armes et… Le Nain : Mais bien sûr qu’on a des armes ! Le Ranger : Mais tu va la fermer oui ?! [Bruit] : Le Ranger frappe le Nain. Le Ranger : Mais quel chiant ce Nain ! L’Ogre : Akala volo. Le Ranger : Qu’est-ce qu’il a ? La Magicienne : Il a envie de chier. Le Ranger : Ah, c’est malin, il aurait pu faire à  l’auberge ! Le Ranger : Bon vas-y on t’attend. La Magicienne : Broudaf zog zog. L’Ogre : Doula. Le Ranger : Halala… La Magicienne : Les Ogres sont sensibles… Le Ranger : Rien à  foutre ! La Magicienne : Les Ogres sont parfois poètes… Le Ranger : Ca nous intéresse pas ! [Bruit] : L’Ogre défèque près du donjon. L’Elfe : Mais il pourrait aller plus loin quand même ! La Magicienne : Les Ogres peuvent chanter et danser… Le Ranger : J’ai dit ça nous intéresse pas ! La Magicienne : Un Ogre peut faire la cuisine ou les papiers peints… Le Ranger : Tu veux vraiment mon poing sur la gueule ? La Magicienne : Et ben puisque c’est comme ça, restez incultes ! L’Ogre : Huh huh huh huh huh… Le Nain : J’aimerai bien rentrer dans le donjon, j’ai froid ! L’Ogre : Akala miammiam. Le Ranger : Qu’est-ce qu’il dit ? La Magicienne : Il dit qu’il a faim. Le Ranger : Mais on a mangé y a deux heures ! L’Elfe : C’est vraiment un ventre, cet Ogre ! Le Ranger : Bon, l’Ogre peut toujours manger un sandwich avant d’entrer, mais qu’il se dépêche. La Magicienne : Zog-zog akiita. L’Ogre : Doula. Le Voleur : Au fait, quel est le but de notre mission ? [Bruit] : Le Ranger déplie un parchemin. Le Ranger : Nous devons retrouver la douzième statuette de Gladeulfeurha… L’Elfe : Une statuette ? Le Ranger : Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à  la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. Le Voleur : Mais quelle est donc cette étrange prophétie ? Le Ranger : Aucune idée, c’est la fortune qui nous intéresse. L’Elfe : C’est pas grave, c’est toujours bien une prophétie. Le Ranger : Ca dépend, des fois ça parle de détruire le monde. Le Barbare : On entre ?!! L’Ogre : Glozou bok. Le Nain : Qu’est-ce qu’il dit ? La Magicienne : Il a terminé son sandwich. Le Voleur : Nous devons trouver une solution pour entrer dans ce donjon… L’Ogre : Akala glouglou. Le Ranger : Qu’est-ce qu’il a encore, l’ahuri ? La Magicienne : Il dit qu’il a soif maintenant. Le Ranger : Mais qu’il boive, et qu’il fasse pas chier ! [Bruit] : L’Ogre débouche une bouteille et commence à  boire. Le Nain : Ah j’en ai marre, il fait froid, j’me barre ! L’Elfe : Bon débarras ! L’Ogre : Burp ! Le Ranger : Hé le Nain ! Reste avec nous sinon tu vas faire plaisir à  l’Elfe ! Le Nain : Ha, merde. Le Nain : T’as raison ! Rien que pour l’emmerder, j’vais rester ! L’Elfe : Rien à  foutre, moi je vais ouvrir cette porte… [Bruit] : L’Elfe frappe à  la porte. Le Ranger : Mais qu’est-ce que tu fais ? L’Elfe : Et bien, je frappe pour qu’on vienne nous ouvrir. Le Ranger : Bravo, ça va être discret comme entrée ! [Bruit] : Le groupe applaudit. Le Nain : Mais quelle conne ! [Bruit] : La porte s’ouvre. L’Elfe : Vous voyez, ça marche. Le Barbare : Hmf ! Le Voleur : Mes amis, la porte est ouverte… Traduction Latine : Turris Naheulbeuki – Res minor I (unus) – Societas. [Musica mediae aetatis tranquilla]. Miles : Dejectio, hic frigore riget… Heus, aliquis venit. Miles : Ave, nonne pro casu venis ? Pumilus : Eia ita ! Pumilus sum ! Miles : Hoc visibile est. Pumilus : Istud, nonne turris est ? Miles : Reapse. Turris Naheulbeuki est. Pumilus : Non terribilis videtur ! Miles : Non huic fidere oportet, nam nemo e hoc exivit Pumilus : Hei ? Miles : Etiam oportet dicere ut nemo in hoc intraverit. Alfus : Ave, ave ! Miles : Ecce ! Alfus advenit ! Alfus : Eia ita ego sum, sed quis iste exiguus homo est ? Pumilus : Pumilus sum, filia lupae ! Alfus : Pumilus ? Hei qualis horror ! Pumilus : Eho labra comprime… Miles : Amabo, ne pugnare inceperistis ! [Proelium praesens] Alfus : Eho ita ! facis cacare… Pumilus : Eho ita id est… age… Alfus : Non eho profecto es… es nimis brutus tu, age… Pumilus : Ita, ita, ita, id est, labra comprime ! Alfus : Es… Es stultus ! Pumilus : Facis cacare, dejectio ! Miles : Sic, jam lupanar est ! LABRA COMPRIMITE ! Miles : Homo mirus est qui admovet. Fur : Avete vobis, pulchra societas. Nonne me sperabatis ? Miles : Nonne pro turre venis ? Fur : Quidem. Fur sum. Alfus : Heus, monstrum ! Manducus : Gotfeurdom ! Venefica : Avete ! Kof koff Miles : Heus, quis ergo venit ? Venefica : Venefica sum, et Manducus est. Manducus : Zog zog. Pumilus : Eho nihil intellegimus cum loquetur ! Venefica : Vobis transferam. Miles : Bene spero ! Barbarus : Ave ! Fur : Heus, Rusticus ! Barbarus : Barbarus sum ! Fur : Nullum discrimen ! Barbarus : Weuah ! [Sonitus] Barbarus Furem verberat. Miles : Credo ut hoc discrimen sit. Fur : Eho brutus est… Barbarus : Ignave ! [Sonitus] Barbarus Furi colaphum dat. Miles : Age, nonne bene armamenta tota vestra habetis ? Pumilus : Certum est ut armamenta nostra habamus ! Miles : Nonne faces habetis… Pumilus : Certum est ut faces habamus ! Miles : Res ad edendum… Pumilus : Eho ita, res ad edendum prehendidimus ! Miles : Nonne res ad bibendum habetis et… Pumilus : Certum est ut potionem habamus ! Miles : Nonne arma vestra habetis et… Pumilus : Certum est ut arma habamus ! Miles : Eho labra comprimes, ita ?! [Sonitus] Miles Pumilum verberat. Miles : Heus ut facit cacare iste Pumilus ! Manducus : Akala volo. Miles : Quid habet ? Venefica : Cupit cacare. Miles : Heus, malignum est, in deversorio facere potuisset ! Miles : Age, i, te speramus. Venefica : Broudaf zog zog. Manducus : Doula. Miles : Eheu… Venefica : Manduci sensum habent… Miles : Nihil ad faciendum ! Venefica : Manduci interdum poetae sunt… Miles : Nihil moramur ! [Sonitus] Manducus prope turre cacat. Alfus : Heus invitus magis longe ire posset ! Venefica : Manduci cantare et salvare possunt… Miles : Dixi : nihil moramur ! Venefica : Manducus coquitare aut chartas pictas facere potest… Miles : Profecto pugnum meum super os vis ? Venefica : Agite, cum ita sit, inculti manete ! Manducus : Huh huh huh huh huh… Pumilus : In turre intrare bene velim, frigore rigeo ! Manducus : Akala miammiam. Miles : Quid dicit ? Venefica : Dicit ut esuriat. Miles : Hei jamdudum edimus ! Alfus : Profecto venter est, iste Manducus ! Miles : Age, Manducus ante intrandi semper Sandwichum edere potest, sed se maturet. Venefica : Zog-zog akiita. Manducus : Doula. Fur : At etiam, quid destinatum mandati nostri est ? [Sonitus] Miles membranam explicat. Miles : Duodecimum sigillum Gladeulfeurhae reperire debemus… Alfus : Unum sigillum ? Miles : In tabellis Skelossis scriptum est quod solum Gnomus silvarum Septemtrionis cum solum uno crure saltans per pernoctem lunam inter duodecim sigilla involuta in perna forem Zaral Baki aperiet atque effectum prophetiae potestatem faciet . Fur : Heus quae ergo haec insolita prophetia est ? Miles : Nulla cogitatio, fortuna est quae nos delectat. Alfus : Non grave est, prophetia semper bona est. Miles : Hoc pendet, interdum ea delendi mundis loquetur. Barbarus : Intramus ?!! Manducus : Glozou bok. Pumilus : Quid dicit ? Venefica : Sandwichum suum terminavit. Fur : Solutionem invenire oportet ad intrandum in hanc turre… Manducus : Akala glouglou. Miles : Quid habet etiam, iste stupide ? Venefica : Dicit ut sitiat nunc. Miles : Hei bibat, et ne faciat cacare ! [Sonitus] Manducus unam lagoenam returat et bibendo incipit. Pumilus : Heus, me taedet, frigore rigeo, proficiscor ! Alfus : Bona liberatio molestiae ! Manducus : Burp ! Miles : Heus, Pumile ! Cum nobis mane sin gratum Alfo facies ! Pumilus : Heus, dejectio. Pumilus : Rationem habes ! Solum ad se faciendam cacare, manebo ! Alfus : Nihil ad nos, ego istam forem aperiam… [Sonitus] Alfus forem pulsat. Miles : Hei quod facis ? Alfus : Age, pulso ut aliqui nobis aperire veniat. Miles : Eu, tacitus pro introitu erit ! Turma plaudit. Pumilus : Hei qualis stulta ! [Sonitus] Foris aperitur. Alfus : Videtis, hoc it. Barbarus : Hmf ! Fur : Amici mei, foris aperta est… Vocabulaire et grammaire: Turris, is, f = donjon Res minor = épisode Societas, atis, f = communauté, compagnie Musica, ae, f = musique Medius, a, um = moyen Aetas, atis, f = age Tranquillus, a, um = calme Miles, itis, m = soldat (j’ai rien trouvé de plus approchant pour “”ranger””) Dejectio ! = merde ! frigore rigeo, es, ere = être gelé, avoir froid Ave = salut, bonjour Nonne = est ce que … ? Venio, is, ire, veni, ventum = venir Pro + abl = pour (en vue de, à  cause de) Casus, us, m = aventure Pumilus, i, m = nain Visibilis, e, = visible Reapse = effectivement Videor, eris, visus sum = sembler, paraître Terribilis, e = terrible Oportet, uit, ere = il faut Fido, is, ere, fisus sum = se fier Exeo, is, ire, ivi, itum = ressortir Intro, as, are, avi, atum = entrer Alfus, i, m = elfe Exiguus, a, um = petit Homo, inis, m = personnage Qualis, e = Quel … ! Horror, oris, m = horreur Amabo = s’il te plait, s’il vous plait Incipio, is, ere, cepi, ceptum = commencer Pugno, as, are, avi, atum = se battre Proelium, i, n : bataille Praesens = oral Profecto = vraiment Nimis = trop Brutus = Stultus = bête, idiot Facis cacare = tu fais chier Lupanar, aris, n = maison de prostitution, (=bordel) Labra comprime = ta gueule Mirus, a, um = bizarre Admoveo, es, ere, movi, motum = approcher Fur, furis, m = voleur Pulcher, chra, chrum = beau Spero, as, are, avi, atum = attendre Quidem = certes Monstrum, i, n = monstre Manducus, i, m = ogre Venefica, ae, f : magicienne Ergo = donc Intellego, is, ere, lexi, lectum = comprendre Loquor, eris, loqui, locutus sum = parler Transfero, fers, ferre, tuli, latum = traduire Spero, as, are, avi, atum = espérer Rusticus, i, m = paysan Nullus, a, um = aucun Discrimen, minis, n = différence Sonitus, us, m = son, bruit Verbero, as, are, avi, atum = frapper Ignavus, a, um = qui est sans courage (d’où tarlouze) Colaphus, i, m = coup porté avec le plat de la main Armamenta, orum, n = équipement Certus, a, um = certain Fax, facis, f = torche Prehendo, is, ere, idi, sum = prendre Potio, onis, f = boisson Arma, orum, n = armes Cupio, is, ere, ivi, itum = avoir envie de Malignus, a, um = malin Deversorium, ii, n = auberge Qui sensum habet = sensible (qui a la faculté d’être sensible) Interdum = parfois Poeta, ae, m = poète Nihil moror = ça ne m’intéresse pas Prope = à  très petite distance, près Magis = plus Longe = loin Invitus, a, um = sans en être empêché par un obstacle (= malgré, quand même) Canto, as, are, avi, atum = chanter Salto, as, are, avi, atum = danser Coquito, as, are = faire la cuisine Charta, ae, f = papier Pingo, is, ere, pinxi, pictum = peindre Pugnus, i, m = poing Super + Acc = sur (position au dessus) Os, oris, n = gueule Agite = et bien ! Incultus, a, um = inculte Maneo, es, ere, mansi, mansum = rester (aussi bien sur le plan spatial que spirituel) Esurio, is, ire, ivi = avoir faim Jamdudum = à  l’instant Edo, is, edere, edi, esum = manger Venter, tris, m = ventre Semper = toujours Sandwichus, i, m = sandwich (mot inventé : le nom sandwich vient de son inventeur : M. Sandwich. Il s’agit donc d’un nom propre intraduisible) Ante = avant Maturo, as, are, avi, atum = 1) murir, 2) se dépêcher At etiam = au fait Destinatum, i, n = but Mandatum, i, n = mission Explico, as, are, avi, atum = déplier Membrana, ae, f = parchemin Debeo, es, ere, ui, itum = devoir Reperio, is, ire, repperi, pertum = retrouver Sigillum, i, n = statuette Tabella, ae, f = tablette Scribo, is, ere, scripsi, scriptum Solum = seul, seulement, uniquement Gnomus, i, m = Gnome (mot inventé) Silva, ae, f = la forêt Septemtrio, onis, m = nord Crus, cruris, n = jambe Salto, as, are, avi, atum = danser Per + acc = durant, pendant Pernox luna = pleine lune Inter + acc = au millieu de Duodecim = douze Sigillum, i, n = statuette Involvo, is, ere, volvi, volutum = enrouler Perna, ae, f = jambon Foris, is, f = porte Aperio, is, ire, perui, pertum = ouvrir Effectus, us, m = accomplissement Prophetia, ae, f = prophétie Facio, is ere, feci, factum potestatem = permettre, rendre possible Insolitus, a, um = étrange Nullus, a, um = aucun Cogitatio, onis, f = idée Fortuna, ae, f = chance, fortune, biens matériels considérables Delecto, as, are, avi, atum = intéresser, plaire Gravis, e = grave Pendeo, es, ere, pependi, pensurus = dépendre Interdum = parfois Deleo, es, ere, evi, etum = détruire Mundus, is, m = monde Termino, as, are, avi, atum = terminer Invenio, is, ire = trouver Solutio, onis, f = solution Stupidus, a, um = stupide, ahuri Nunc = maintenant Sitio, is, ire = avoir soif Bibo, is, ere, i = boire Lagoena, ae, f = bouteille Returo, as, are = déboucher Proficiscor, eris, ficisci, fectus sum = partir Liberatio molestiae = débarras Maneo, es, ere, mansi, mansum = rester Sin = sinon Gratum alicui facere = faire plaisir à  quelqu’un Ratio, onis, f = raison Nihil ad nos = cela ne me fait rien, rien à  faire Aperio, is, ire, perui, pertum = ouvrir Pulso, as, are, avi, atum = frapper à  coup répétés Aliqui, aliquae, aliquod = quelqu’un Eu = génial, bravo (ironique) Tacitus, a, um = discret Pro + abl = comme Introitus, us, m = entrée Turma, ae, f = groupe Plaudo, is, ere, plausi, plausum = applaudir Qualis, e = quel Eo, is, ire = aller, marcher (aussi bien le mouvement que l’affaire)

Les masses PAF (1)

Phrase Originale: Voix off -Les publicités Naheulbeuk ! Ranger ? -Hé, mais c’est mon vieux Gamnor ! Gamnor -Ouais, salut ! Ranger -Tiens, tu te souviens ce collier en dents d’ours que tu m’avais prêté et qui venait de ton arrière grand oncle ? Gamnor -Heu… Bah Ouais ! Ranger -Hé, bien, héhé, je l’ai perdu. Gamnor -Ouais, hein ? Ranger -Ouais. Gamnor -Hé, dis donc, Thorg, tu peux me prêter ta masse ? Thorg -La voilà . Ranger -Mais attends, euh, tu sais… [bruit d’un ranger qu’on écrabouille] Gamnor -Non mais ! Voix off -Une masse PAF! à  la main, dans tous les cas c’est malin ! Voixs off -Les masses PAF! Traduction Latine : Narrator -Contiones Naheulbeuki ! Miles -Heus, sed Gamnor vetus meus est ! Gamnor -Ita, ave ! Miles -Heus, ne isti torqui e dentibus ursi quod mihi commodaveras et qui e patruo magno tuo nascebatur te reminisceris ? Gamnor -Heus… Ita ! Miles -Heus, bonum, heus heus, eum perdi. Gamnor -Ita, heus ? Miles -Ita. Gamnor -Heus, dici agedum, Thorge, malleum tuum mihi commodare potes ? Thorgus -Iste eum. Miles -Sed exspecta, heus, scis… [bruit d’un ranger qu’on écrabouille] Gamnor -Non sed ! Narrator -Malleus PAF! in manu, in omne casis malignus est ! Narrator -Mallei PAF! Vocabulaire et grammaire: contio, onis, f = harangue malleus, i, m = masse, marteau torques, is, m = collier commodo, as, are, avi, atum = prêter patruus magnus = grand oncle nascor, eris, natus sum, nasci (déponent) = provenir reminiscor, eris, minisci (déponent) = se rappeler agedum (après un impératif) = donc (marque l’impatience) malignus, a, um = malin (qui a une disposition à  se complaindre dans le mal d’autrui)