Jacques Brel, Ne me quitte pas

Chanson Originale: Noli me relinquere Il faut oublier Tout peut s’oublier Qui s’enfuit déjà  Oublier le temps Des malentendus Et le temps perdu Traduction Latine : Non me relinque Oblivisci oportet Oblivisci omnium pote Qui jam fugit Temporis oblivisci Errorum Temporisque perditi Vocabulaire et grammaire: Relinquo, is, ere (tr) : quitter, abandonner Obliviscor, eris, livisci, litus sum + G : oublier Fugo, is, ere : s’enfuir Tempus, oris, m : temps Perditus, a, um : perdu

Femme d’or a ses propres lois

Phrase Originale: Femme d’or a ses propres lois Coeur fort qui guide son bras Quand les dieux marquent son pas Traduction Latine : Mulier aurea proprias leges habet Pectus validum quod brachium suum ducit Cum dei gradum suum signant Vocabulaire et grammaire: Mulier, eris, f = femme Aurens, a, um = d’or, en or Habeo, es, ere = avoir Proprius, a, um = propre Lex, legis, f = loi Pectus, oris, n = cœur Validus, a, um = fort Brachium, ii, n = bras Duco, is, ere = guider Cum + indicatif = quand, lorsque Deus, i, m = dieu Gradus, us, m = pas Signo, as, are = marquer

Salsa du démon

Phrase Originale: Salsa du démon Oui, je suis Belzébuth Je suis un bouc, je suis en rut Oui, oui, oui, je vis dans l’ordure Je pue la sueur et la luxure Je fume, je bois, j’ai tous les vices Et j’ai du poil partout sur les cuisses Je vous déteste, je vous maudis J’suis complètement pourri Quand j’vois un gosse, j’lui fous une claque Quand j’vois une vieille j’lui pique son sac Je crache, je rote, oui rien ne m’arrête Car aujourd’hui c’est la fête… C’est la, c’est la, c’est la Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Oui, c’est moi Vampirella Malheur à  ceux qui ne m’aiment pas Oui, oui, oui, mon coeur est en fer Je fais l’amour comme une panthère Mes amants, je les écorche vifs Et je les fouette, je leur coupe le pif J’fais des trucs cochons avec des chaînes Aux minets du 16ème Pourchassant les puceaux en fuite Le démon du sexe m’habite Venez là  mes petits amis Car c’est la fête aujourd’hui… C’est la, c’est la, c’est la Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Oui, je suis la sorcière J’suis vieille, j’suis moche, j’suis une mégère Oui, oui, oui, sur mon balai maudit J’aime bien faire mal aux tous petits Je fais bouillir des mains de pendus J’mange des crapauds, des rats tout poilus J’fais des potions pour séduire les hommes Puis j’les mords quand ils dorment Dans ma marmite c’est l’épouvante Y a des bestioles dégoulinantes Ce soir j’fais du boeuf au pipi Car c’est la fête aujourd’hui… C’est la, c’est la, c’est la Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Salsa du démon Traduction Latine : Salsa daemonis Ita, Belzebuthus sum Caper sum, ardens sum Ita, ita, ita, in immunditia vivo Sudorem impudicitiamque redoleo Fumo, bibo (vinum), vitia tota habeo Et pilos ubique super femores habeo Vos detestor, vos exsecror Absolute putridus sum Ut pusionem video, sibi colaphum verbero Ut anum video, saccum suum furor Spuo, vaporem remitto, ita nihil me sistit Cum hodie festum sit… Est, est, est Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Ita, ego Vampirella sum Malum eis qui non me amant Ita, ita, ita, cor meum ferreum est Futuo ut panthera (futuet) Amantes meos, eos vivos detraho (pellem) Et eos verbero, eis nasum seco Res suis cum catenis facio Felibus sexti decimi Sequens virgines fugentes Daemon sexus me habitat Venite ibi parvi amici mei Cum festum sit hodie… Est, est, est Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Ita, saga sum Vetus sum, deformis sum, furia sum ita, ita, ita, super everriculum exsecratum meum Mihi libet dolere parvissimis Manus pendentum fervefacio Bufones edo, mures pilosissimos potiones ad allicendos viros conficio Postea eos mordeo cum dormiunt In olla mea terror est Bestiolae sunt quae stillant Hoc vespere bovem cum urina coquo Cum festum sit hodie… Est, est, est Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Salsa daemonis Vocabulaire et grammaire: caper, capri, m = bouc ardens, entis = chaud (en parlant de l’ardeur des sens) immunditia, ae, f = impureté, immondices, ordures sudor, oris, m = sueur impudicitia, ae, f = luxure redoleo, es, ere, ui (transitif) = exhaler une odeur fumo, as, are, avi = fumer bibo, is, ere, i = boire vitium, ii, n = vice habeo, es, ere, ui, itum = avoir pilus, i, m = poil ubique = partout, en tout lieu super + acc = sur qqchs femur, oris, n = cuisse detestor, aris, ari, atus sum (déponent) = détester exsecror, aris ari, atus sum (déponent) = maudire putridus, a, um = pourri pusio, onis, f = gamin colaphus, i, m = claque verbero, as, are, avi, atum = frapper, fustiger, gourmander anus, us, f = vieille femme saccus, i, m = sac furor, ari, atus sum (déponent) = voler, dérober spuo, is, ere, spui, sputum = cracher vapor, oris, m = gaz, vapeur remitto, is, ere, misi, missum = relâcher sisto, is, ere, stiti, statum = arrêter hodie = aujourd’hui festum, i, n = jour de fête malum, i, n = malheur cor, cordis, n = coeur ferreus, a, um = de fer, en fer futuo, ere, ui, utum = avoir des rapports avec une femme amans, antis, m = amant vivus, a, um = vif, qui est en vie detraho, is, ere, traxi, tractum pellem = écorcher (dépouiller de sa peau) verbero, as, are, avi, atum = frapper, fouetter (un esclave) nasus, i, m = nez seco, as, are, secui, sectum = couper, trancher sus, suis, m = cochon (ici : res suis = choses de cochon) catena, ae, f = chaîne sextus decimus, a, um = 16ème sequor, eris, i, secutus sum (déponent) = poursuivre fugio, is, ere, fugi, fugiturus = fuir sexus, us, m = sexe parvus, a, um = petit saga, ae, f = sorcière vetus, eris = vieux, vieille deformis, e = laid, laide furia, ae, f = mégère, femme très méchante everriculum, i, n = balai libet, ere, libuit = il plait doleo, es, ere, dolui = faire mal fervefacio, is, ere, feci, factum = faire bouillir pendens = pendu bufo, onis, f = crapaud edo, edis, edere, edi, esum = manger mus, muris, m = rat pilosus, a, um = poilu conficio, is, ere, feci, fectum = élaborer, confectionner, fabriquer potio, onis, f = potion allicio, is, ere, lexi, lectum = séduire vir, viri, m = homme (mâle) (ad allicendos viros : adjectif verbal) postea = après cela, ensuite mordeo, es, ere, momordi, morsum = mordre dormio, is, ire, ivi, itum = dormir olla, ae, f = marmite terror, oris, m = terreur, épouvante stillo, as, are, avi = suinter vesper, eris, m = soir bos, bovis, m = boeuf coquo, is, ere, coxi, coctum = cuire, faire cuire

Love me, please, love me

Chanson Originale: Love me, please, love me (Michel Polnareff) Love me, please love me Je suis fou de vous Pourquoi vous moquez-vous chaque jour De mon pauvre amour ? Love me, please love me Je suis fou de vous Vraiment prenez-vous tant de plaisir A me voir souffrir ? Si j’en crois votre silence Vos yeux pleins d’ennui Nul espoir n’est permis Pourtant je veux jouer ma chance Même si, même si Je devais y brûler ma vie Love me, please love me Je suis fou de vous Mais vous moquerez-vous toujours De mon pauvre amour ? Devant tant d’indifférence Parfois j’ai envie De me fondre dans la nuit Au matin je reprends confiance Je me dis, je me dis Tout pourrait changer aujourd’hui Love me, please love me Je suis fou de vous Pourtant votre lointaine froideur Déchire mon coeur Love me, please love me Je suis fou de vous Mais vous moquerez-vous toujours De mes larmes d’amour ? Traduction Latine : Ama me, amabo, ama me Love me, please love me (Ama me, amabo, ama me) Amorabundus sum tibi dementer Quare omnibus diebus ludis Pauperem amorem meum ? Love me, please love me (Ama me, amabo, ama me) Amorabundus sum tibi dementer Te juvat vero tam ridicule Videre me dolere ? Si opinabar silentium tuum luminas tuas plenas molestiae Nihil spes licet Atqui temptare fortunam volo Etiamsi etiamsi Urere vitam meam debebam Love me, please love me (Ama me, amabo, ama me) Amorabundus sum tibi dementer Vero semper ludes Pauperem amorem meum ? Pro tantum frigore Aliquando volo Disperire in nocte Primo mane jam confido Mihi dico, mihi dico Universus mutare possem hodie Love me, please love me (Ama me, amabo, ama me) Amorabundus sum tibi dementer Atqui, longus frigus tuus Lacerat cor meum Love me, please love me (Ama me, amabo, ama me) Amorabundus sum tibi dementer Vero semper ludes Lacrimas meas amoris ? Vocabulaire et grammaire: Amabo: s’il te plait (= please) Amorabundus, a, um : amoureux Dementer : follement Quare : pourquoi Vero : (1) vraiment, en vérité ; (2) mais Ridicule : plaisamment Ludo, is, ere : se moquer de Pauper, eris, (adj) : pauvre Amor, amoris, m : amour Doleo, es, ere : souffrir Si + IMPARFAIT : si, quand Opinor, ari, atus sum : croire, juger en fonction des conjectures Silentium, i, n : silence Lumina, um (pl) : yeux en poésie Plenus, a, um : plein Molestia, ae : ennui Nihil : rien, nul Spes, ei, f : espoir Licet : il est permis Temptare fortunam : risquer, tenter sa chance Etiamsi : même si Uro, is, ere : brûler, incendier, mettre le feu Debeo, es, ere : devoir Pro + ABL : devant, face à , en faveur de Aliquando : une fois, parfois Dispereo, is, ire : disparaître, périr entièrement Primo mane : au lever du soleil, au matin Confido, is, ere : avoir confiance Universus, a, um : tout (en bloc) Muto, as, are : changer Hodie : aujourd’hui Possum, es, esse : pouvoir (POSSEM est un subjonctif présent actif, exprimant l’irréel du présent) Lacero, as, are : déchirer, faire souffrir Cor, cordis, n : cœur Longus, a, um : lointain frigus, frigoris, n : froid (température) ; froideur, insensibilité, indifférence, accueil froid

Mane et cras… Poème de victor hugo.

Phrase Originale: Demain, dès l’aube, à  l’heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit. Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur Victor Hugo Traduction Latine : Hora qua rus albet, cras, mane Proficiscar. Nam, scio te exspectare me. Per silvam ibo, per montem ibo Procul a te diutius manere non possum vero. Oculis cogitationibus fixis, ita cedam Quin ullas externas res videam, ullos sonitus audiam. Solus, ignotus, manibus complicatis, dorso flexo Dies erit tamquam nox mihi, maesto. Neque primi vesperi aurum, Conspiciam neque procul vela tendentes ad Hareflotum. Et cum adveniam, ponam super sepulcrum tuum Acrifolii myricaeque florentis fasciculum. Vocabulaire et Grammaire : demin:cras de bonne heure tôt: mane campagne: rus ruris n. etre blanc: albeo es ere heure:hora ae f. par: ab + abl. (prép.) loin de: procul + abl. (prép.) demeurer: maneo es ere mansi mansum ne plus:non jam sans: sine + abl. (prép.)