Santiano

Par david

Phrase Originale: Santiano C’est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau. Hisse et ho, Santiano ! Dix huit noeuds, quatre cent tonneaux : Je suis fier d’y être matelot. Tiens bon la vague tiens bon le vent. Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu’à  San Francisco. Je pars pour de longs mois en laissant Margot. Hisse et ho, Santiano ! D’y penser j’avais le coeur gros En doublant les feux de Saint-Malo. Tiens bon la vague tiens bon le vent. Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu’à  San Francisco. On prétend que là -bas l’argent coule à  flots. Hisse et ho, Santiano ! On trouve l’or au fond des ruisseaux. J’en ramènerai plusieurs lingots. Tiens bon la vague tiens bon le vent. Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu’à  San Francisco. Un jour, je reviendrai chargé de cadeaux. Hisse et ho, Santiano ! Au pays, j’irai voir Margot. A son doigt, je passerai l’anneau. Tiens bon le cap tiens bon le flot. Hisse et ho, Santiano ! Sur la mer qui fait le gros dos, Nous irons jusqu’à  San Francisco. Traduction Latine : Santiane Hic famosus tres-malus tenuis est ut ales est. Subduce et heus, Santiane ! Duodeviginti nodi, quadringentae Amphorae : Superbus sum ut in illo nauta sum. Resiste fluctum, resiste ventum. Subduce et heus, Santiane ! Si semper recte fronte vult Deus, Ibimus usque San Franciscum. Proficisco longis mensibus relinquens Margotam. Subduce et heus, Santiane ! Cogitans huic maestum cor habebam Me superente ignem Sainti-Mali. Resiste fluctum, resiste ventum. Subduce et heus, Santiane ! Si semper recte fronte vult Deus, Ibimus usque San Franciscum. Pecunia contenditur fundere fluminibus illic. Subduce et heus, Santiane ! Aurum invenitur in fundo rivorum. Reducam plura lateres ejus. Resiste fluctum, resiste ventum. Subduce et heus, Santiane ! Si semper recte fronte vult Deus, Ibimus usque San Franciscum. Propediem, redibo gravatus munerum. Subduce et heus, Santiane ! Ad terra, ibo videre Margotam. Ad digito suo, induam anulum. Resiste cursum resiste undam. Subduce et heus, Santiane ! Supra mare quae facit crassum dorsum, Ibimus usque San Franciscum. Vocabulaire et grammaire: Remarques : malus, i, m = mât tenuis, e = fin, mince ales, itis, f = être ailé, oiseau Hic famosus tres-malus subtilis est ut volucris est = ce fameux trois-mâts est fin comme l’oiseau l’est (impossible de trouver “”comme”” en latin sans introduire une nouvelle proposition, je crois…) Superbus, a, um = fier nauta, ae, m = homme employé à  la manoeuvre d’un navire Superbus sum ut in illo nauta sum = (littéralement) Je suis fier car je suis matelot dans celui-ci resisto, is, ere, stiti = tenir bon, résister frons, frontis, f = front, face, façade >> fronte = devant usque + acc “”ville X”” = jusqu’à  “”ville X”” mensis, is, m = le mois relinquens = en laissant Cogitans huic maestum cor habebam = en pensant à  cela, j’avais le coeur mélancolique Me superente ignem Sainti-Mali = abl absolu : moi doublant/dépassant les feux de St Malo Pecunia contenditur fundere fluminibus illic = tournure passive pour traduire la tournure impersonelle fraçaise : l’argent est prétendue couler à  flots là -bas Aurum invenitur in fundo rivorum : même remarque ejus = de cela (or) Propediem = un de ces jours munus, eris, n = cadeau induo, is, ere, dui, dutum = mettre un vêtement, une armure >> enfiler l’anneau cursus, us, m = course, trajet >> cap unda, ae, f = onde, flot Supra + acc = marque la position au dessus de quelque chose